365 jours dans la vie d'un expert-comptable...20Jean hésite entre un démarrage en régime  auto entrepreneur ou tout de suite se lancer dans la grand bain avec un régime classique : le régime auto entrepreneur est plus facile à mettre en place mais est-il financièrement intéressant ?

Prenons la cas où l’auto entrepreneur réalise le maximum de chiffre d’affaires autorisé.

L’auto entrepreneur doit  inscrire sur sa déclaration de revenus annuelle le montant des sommes encaissées (chiffre d’affaires encaissé) durant l’année selon le type d’activité exercée.

Les services des impôts appliquent un abattement sur cette somme qui est alors ajoutée aux autres revenus du foyer fiscal pour le calcul de l’impôt.

Cet abattement est de34 % pour les professions libérales, 50% pour les artisans et autres prestations de services et 71% pour les ventes de marchandises.

Cet abattement couvre les charges supportées par l’auto entrepreneur : les charges sociales et  les frais de fonctionnement, soit :

Pour la Profession libérale :                                       32 900 € x 34% = 11 186 €

Pour l’artisan et le prestataire de service :          32 900 € x 50% = 16 450 €

Pour la vente de marchandises :                             82 200 € x 71% = 58 362 €

Si vos charges dépassent ce montant, vous serez imposé sur une base supérieure à  celle qui aurait été retenue dans un régime fiscal classique.

Précision supplémentaire : les taux de charges sociales sont connus ainsi que le taux  à appliquer pour la formation professionnelle continue, soit

Pour la Profession libérale :                                       32 900 € x (23.30+0.20)% =   7 732 €

Pour l’artisan et le prestataire de service :          32 900 € x (24.60+0.30)% =   8 192 €

Pour la vente de marchandises :                             82 200 € x (14.10+0.10)% = 11 672 €

Les autres frais ne peuvent donc pas dépasser :

Pour la Profession libérale :                                       (11 186 –   7 732) =   3 455 €

Pour l’artisan et le prestataire de service :          (16 450 –   8 192) =   8 258 €

Pour la vente de marchandises :                             (58 362 – 11 590) = 46 690 €

Jean, qui est coach prévoit  peu de frais :

Il a trouvé un local pour recevoir ces clients à un prix très bas : 300 € par mois pour 3 jour par semaine, soit par an 3600 €

A cela s’ajoute ses frais de téléphone et internet, 600 €, le coût de son ordinateur 600 €,  et ses cartes de visite 120 €.

Et n’oubliez pas la contribution foncière des entreprise, on dira 300 € dans votre ville.

Le total de ces frais s’élève à 5 220 €.

Les frais sont trop élevés et le régime de l’auto entrepreneur n’est pas le plus performant pour Jean

En fait, à partir du moment où l’auto entrepreneur doit supporter un loyer, ce régime n’est pas le plus efficace.

Les frais sont limités et la structure doit être très souple.

Véronique Mascré

365 jours dans la vie d’un expert-comptable