REVE EntrepreneurJe veux créer mon entreprise mais ….ça me fait peur !

Je veux changer de vie mais ………..

La question ?

– Comment s’imaginer entrepreneur ?

La réponse ?

– En rêvant ! Se rêver entrepreneur ! C’est la clé !

A la source d’une entreprise, il y a toujours un rêve, une vision ou une révolte :

Bill Gates voulait un ordinateur dans chaque foyer.

Edison, de la lumière.

Véronique (c’est moi, dans une autre vie) voulait emmener tout un chacun sur la trace de ses ancêtres avec son entreprise Memotour.

Se lancer dans la création d’entreprise est un voyage. Or, plus un voyage est préparé, plus grande est la probabilité de le réussir. Une entreprise aura d’autant plus de chance de réussir que la préparation en aura été approfondie. Vos repères changent, vos motivations changent, vos liens aux autres changent. Aussi, avant de rêver et pour vous permettre de rêver, Je souhaite vous apporter ici quelques clés pour que vous vous imaginiez en créateur d’entreprise, puis en entrepreneur.

1 – Vos points de repères changent :

Quand vous devenez entrepreneur tous vos points de repères changent.

Etre entrepreneur : qu’est ce que c’est ? Etre entrepreneur, c’est projeter, décider et agir.

Etre entrepreneur, c’est l’action d’entre-prendre : c’est prendre « entre » ; c’est prendre à bras le corps.

Vous êtes votre propre patron, directeur ou chef. Vous n’avez plus de contrat de travail avec les avantages et les contraintes qui y sont liés : le lien de subordination qui vous liait à votre employeur n’existe plus.

Vous n’avez à vous en prendre qu’à vous-même. Vous n’avez plus d’horaire à respecter. Vous pouvez envisager de travailler chez vous.

Vous n’avez personne pour vous fixer des objectifs. Vous n’avez d’objectif que ceux que vous voulez bien vous fixer.

Certains travaillent seul, et vous serez seul devant les décisions à prendre.

Vous n’avez de rémunération que celle que vous voulez bien vous accorder, ou que le niveau de votre compte en banque vous permettra de vous accorder.

Votre protection sociale est différente : Notamment, vous ne bénéficiez pas de couverture chômage, et d’une couverture retraite beaucoup plus limitée. Mais vous ne cotisez pas non plus pour ces avantages.

2 – Vous avez de nombreux partenaires :

des clients avec des contrats pour lesquels vous vous êtes engagés et des délais à respecter;

des fournisseurs vis-à-vis desquels vous serez vigilants et pour lesquels vous vérifierez qu’ils respectent bien ce qui a été prévu au contrat;

un ou deux banquiers qui s’inquiètent pour vous ou plutôt pour eux même;

des administrations : le centre des impôts et l’urssaf principalement auprès de qui vous devez régulièrement rendre des comptes, mais qui ne vous informerons pas de ce que vous devez leur transmettre ou leur payer : à vous d’être diligent;

un conjoint qui s’inquiète de vous voir rentrer tard le soir ou que vous ne rameniez plus assez de sous à la maison : posez vous la question clairement, accepte-t-il de m’accompagner ?

et vous-même : êtes vous bien sur la ligne que vous vous êtes fixée ?

3 – Vos besoins de base sont-ils assouvis ?

Pour vérifier que vous être sur votre ligne de vie, je vous propose une méthode toute simple mais très riche, pour qui veut bien mener l’interrogation à son terme.

Je vous propose d’examiner votre idée au regard de la pyramide de Maslow. Ou plus exactement de vous examiner, Vous, Vous-même, au regard de cette pyramide. (tout en haut, 40 siècles vous contemplent, c’est sûr, j’ai testé pour vous!)

La pyramide, que nombre d’entre vous connaissent, a l’aspect suivant :

Pyramide de maslow

Dessin repris sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_de_Maslow

Quel est le principe de fonctionnement de la pyramide de Maslow :

Tout être humain cherche à combler ses besoins de base, ses besoins physiologiques (manger, dormir, préserver sa santé…) ; une fois ces besoins assouvis, il cherchera à assurer sa sécurité, puis son sentiment d’appartenance, et ainsi de suite.

Je vous propose donc de monter les degrés de cette pyramide au fur et à mesure, au regard de votre projet et ce que vous êtes dans ce projet. Attention, les marches sont de plus en plus hautes au fur et à mesure que l’on grimpe la pyramide !

Les besoins physiologiques et de sécurité

Je vous propose vivement de réaliser un bilan financier et patrimonial sérieux avant de démarrer : le démarrage du projet prend combien de temps ? Ai-je les moyens d’assurer cette période de transition ou quels moyens est-ce que je mets en place pour assurer cette période de transition ?

Si votre maison est payée ou si vous être en train de la payer ou de la louer, la donne est différente.

Si le conjoint dispose de ses propres revenus, la donne est différente.

Si vous avez des enfants et selon l’âge des enfants, les besoins seront encore différents.

Un bilan de santé peut être aussi une démarche constructive.

Les besoins d’amour et d’appartenance

Entrer dans la démarche de création d’entreprise entraîne une modification des cercles habituels : le futur entrepreneur ne retrouve plus ses collègues chaque matin. Nouveau métier, nouveau statut, nouveaux contacts : les liens aux autres changent ; vous êtes vu sous un autre angle.

Un cercle familial et affectif solide est une aide certaine à la réussite.

L’Estime des autres

Les autres (professionnellement s’entend), ce sont les clients et les confrères.

L’estime de ses confrères, vous l’aurez sûrement, vous avez rejoint le groupe, mais vous connaissez la formule : « cette haine vigilante qu’on appelle la confraternité ».

L’estime du client, vous l’aurez aussi, tant que tout se passe bien, qu’il renouvelle ses commandes. Jusqu’au jour où avec une mauvaise foi confondante, il refusera de vous payer, et cela est particulièrement vrai pour les prestations de service : bizarrement, il ne se souviendra pas du service rendu, une fois celui-ci exécuté.

L’Estime de soi

Elle sera totale : vous n’allez pas proposer un produit ou une prestation aux autres si vous n’y croyez pas.

Et soyez conscient que avant tout, c’est VOUS que vous vendez !

Faites le point sur vos compétences :

Etes vous un bon commercial, marketeur ou bon communicant ?

Etes vous un bon technicien ?

Etes vous un bon gestionnaire ?

Là où il y a un manque, formez vous ou achetez les compétences nécessaires. Faites appel à un bon professionnel. J’ai dit : un bon ! à qui vous pourrez déléguer certaines tâches et grâce à cette organisation vous vous concentrerez sur le cœur de votre métier.

N’hésitez pas non plus, comme les sportifs de haut niveau à faire appel à un entraîneur, un coach.

Visualiser ou projeter, décider et agir, c’est plus facile quand on est soutenu : on va plus vite et plus loin et plus sûrement.

L’accomplissement personnel

Imaginer enfin votre réussite ! Comment allez vous mesurer que vous restez bien sur votre ligne de vie, sur votre ligne de compétence, sur votre excellence ! Que ce à quoi vous arrivez est bien votre souhait.

Certes il n’y a pas que la création d’entreprise pour atteindre l’accomplissement personnel, seulement comme ce virus va vous prendre 110% de votre temps, autant que ce soit pour la bonne cible, le bon rêve.

L’accomplissement personnel est la libération de vos rêves.

4 – Comment libérez vos rêves ?

Il y a de multiples méthodes : je vous en propose une :

D’aucun l’appelle la stratégie Walt Disney : elle se décompose en 5 points :

La question, le rêve, le réalisme, la critique, le choix.

1 – La question

Dans notre propos, la question est connue : comment s’imaginer en créateur d’entreprise ?

2 – Le rêve

Vous allez partir alors dans un jeu d’imagination débridé, seul ou à plusieurs (c’est mieux). Faites parler vos sens et votre cœur. Les autres sont là pour vous stimuler : « et si tu … », « … mais encore… » . Trouvez un maximum de possibilités avec un minimum de 5 solutions dont au moins 2 totalement farfelues : 1, 2, 3, 4, 5

3 – Le réalisme

Il s’agit là de faire passer les idées à l’aune du réalisme

Comment mettre la solution 1 en action ? (puis la 2, la 3, 4, 5)

Qu’est ce qui est nécessaire pour mettre en œuvre cette solution ?

4 – Le critique

Vous allez maintenant critiquer chacune de ces solutions.

Quels sont les inconvénients de cette solution ?

Quels en sont les coûts ?

5 – Le choix

Enfin, choisissez la solution, celle qui vous fait vibrer, réellement vibrer, vous aller vivre de longues années avec cette idée admirable.

C’est ainsi que vous pouvez vous imaginer entrepreneur !

Alors, globalement, quelles recommandations donner à quelqu’un qui envisage la création d’entreprise :

  • faites le point sur vos atouts, votre excellence
  • faites le point sur vos faiblesses, vos insuffisances
  • faites le point sur votre réseau : qui peut m’aider et sur qui puis-je compter
  • repérez les premières sources d’information
  • réfléchissez sur votre projet, longuement

et puis un jour, arrêter de réfléchir !

PLONGEZ dans l’ENTREPRENEURIAT !

 

véronique mascré