365 jours dans la vie d'un expert-comptableAujourd’hui, je termine la préparation des comptes annuels de l’entreprise de Julien, la préparation de son bilan comme on dit dans le langage courant.

Julien distribue une marque de produits américains dont il a l’exclusivité en France. Il a créé son SARL en 2009. Il établit donc ses comptes annuels pour la quatrième fois.

Julien a choisi d’enregistrer lui-même ses opérations comptables. La saisie est toujours à jour, le dépôt de la déclaration de TVA servant de date butoir.

Nous l’aidons pour ses déclarations de TVA, répondre à ses questions tout au long de l’année et établir les comptes finaux.

Cette dernière phase a toujours été laborieuse : oublie de saisie, erreur de frappe ou de calcul mais surtout justificatifs manquants, malgré pointages intermédiaires de notre part et demandes répétées. Julien s’obstinait à ne répondre à ces questions que dans la pression de l’arrêté des comptes. Et si, on arrivait finalement à tout retrouver, c’était au prix de longues heures de recherche, de relance, d’agacement devant la vacuité de ces tâches pour lui comme pour moi.

Cette année 2013, devant une trésorerie plus tendue, Julien s’est mis à relancer chaque mois ses clients et à pointer ses comptes tous les mois.

Résultat : des comptes presque sans anomalies avant les pointages finaux et un arrêté de comptes bouclé en 2 jours au lieu de 4 les autres années.

Mais surtout pour l’entreprise une trésorerie améliorée, un risque de non recouvrement des créances clients fortement diminué et une visibilité accrue de la situation.

Et plus de sérénité pour tous !

Je souhaite à Julien une belle année 2014 !

véronique mascré

365 jours dans la vie d’un expert comptable