365 jours dans la vie d'un expert-comptable...Achille utilise son véhicule personnel pour ses déplacements professionnels.

Il établit donc des notes de frais pour  calculer et justifier des kilomètres effectués.

Chaque jour (sage précaution car l’exercice est rapidement fastidieux !), il note la date, le nom du client, du prospect ou le motif de son déplacement et le nombre de kilomètres parcourus.

Il existe aujourd’hui de petits logiciels très peu onéreux qui permettent de faire cette récapitulation mais pour l’instant, le tableur lui convient très bien.

A la fin d’une période (mois, trimestre ou une seule fois dans l’année), il applique à ce nombre de kilomètre le barème de l’administration.

Les coefficients à retenir pour un pré-calcul en 2014 sont désormais connus :

Indemnites kilometriques 2014

 

Source : barème DGFIP – BOI BAREME – 0000001-20140327 – publié le 27/03/2014

Si Achille parcourt  4000 km son  véhicule de 6 CV,  va pouvoir justifier un remboursement de 2 260 € (4 000 x 0.565) ; si il parcourt 6000 km, le remboursement sera de (6000 x 0.318  + 1238), soit 3 146 €.

Véronique mascré

365 jours dans la vie d’un expert-comptable